Vous avez été piraté ?
erreur 503

Lorsqu’une erreur survient sur un site web, celle-ci peut être simple à résoudre. En revanche, lorsque la cause n’est pas indiquée, il peut être plus complexe de comprendre ce qui a bien pu la provoquer. C’est notamment le cas de l’erreur 503 Service Unavailable sur WordPress. Découvrez comment résoudre ce problème avec cet article.

L’erreur 503, qu’est-ce que c’est ?

L’erreur 503 Service Unavailable est un code d’erreur HTTP qui apparaît lorsque le serveur web ne peut pas répondre à la requête du client. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce problème :

Contrairement à d’autres codes d’erreurs, 503 signifie que le site est en ligne et qu’il fonctionne, mais qu’il n’est pas accessible pour le moment. Une erreur 503 peut se décliner sous différentes formes, avec des libellés en anglais comme :

Aucune information précise n’est donc donnée pour déterminer l’origine de l’erreur. Voilà pourquoi ce problème est considéré comme complexe, puisque cela signifie qu’il faut chercher soi-même l’origine du problème dans un laps de temps assez court pour ne pas perturber le trafic des visiteurs. Par ailleurs, puisque le site n’est pas accessible, vous ne pouvez pas accéder à l’espace d’administration. De ce fait, vous allez devoir éplucher les fichiers du site pour résoudre l’erreur manuellement.

Comment réparer l’erreur 503 sur WordPress ?

L’hébergement de WordPress utilise une quantité de ressources limitées. Autrement dit, lorsque le serveur est trop sollicité, il n’est pas capable de répondre normalement. Bien souvent l’erreur est liée à une surcharge du serveur qui se résout automatiquement en quelques minutes. Ainsi, lorsque le trafic diminue, les utilisateurs peuvent consulter vos contenus. Cela peut également être lié à une maintenance lors de la mise à jour d’une extension ou de la modification du thème du blog. Si le problème ne se résout pas lui-même, voici plusieurs méthodes qui vous permettront de trouver l’origine de l’erreur.

Rafraîchir la page

Avant de vous lancer dans une exploration longue et complexe des fichiers de votre site, cliquez simplement sur la touche F5 de votre clavier pour recharger la page et vérifier que le problème persiste. Avec un peu de chance, le serveur va se remettre à fonctionner par lui-même en seulement quelques secondes. Vous pouvez également patienter un peu plus longtemps en rechargeant la page une fois par minute.

Vous pouvez également tenter de vous connecter depuis un autre navigateur ou un autre appareil pour découvrir si le problème est généralisé ou non. Ces deux précautions vous permettront d’économiser un temps précieux, s’il s’agit d’une simple maintenance ou d’un problème d’actualisation.

Désactiver les extensions WordPress

Dans un premier temps, il est recommandé de désactiver toutes les extensions. L’une d’elle pourrait, en effet, avoir un problème de compatibilité avec la dernière version du site. Seul hic : l’espace d’administration n’étant pas disponible, vous allez devoir recourir à d’autres alternatives. Vous pouvez ainsi recourir à l’administration de votre hébergeur ou utiliser un client FTP. Celui-ci va vous permettre de manipuler directement les différents dossiers de WordPress. Nous vous recommandons le logiciel FileZilla, entièrement gratuit et en open source.

Si le site refonctionne correctement, vous allez devoir renommer correctement le dossier et désactiver tous vos plugins, un par un. Ce processus est relativement long, mais essentiel pour retrouver le bon fonctionnement de vos contenus.

Le saviez-vous ? Pour éviter tout problème de plugins, préférez les extensions qui sont listées sur le répertoire officiel et assurez-vous qu’elles sont bien à jour.

Désactiver le thème

Si les plugins ne sont pas à l’origine de la défaillance technique, le thème est potentiellement le responsable. Vous allez donc devoir le désactiver.

 

Utiliser le débogage

Si le problème n’est toujours pas résolu, il peut être lié au code PHP. Pour découvrir s’il s’agit bien de l’origine de l’erreur, vous allez devoir activer le mode debug de WordPress.

Attention : WordPress ne recommande pas celle solution à cause des potentielles erreurs de manipulation.

Optimiser la base de données

La cause du dysfonctionnement du site pourrait être liée à la base de données qui contient tous ses contenus comme les réglages, les plugins, les thèmes ou même les commentaires. En effet, cette base grandit avec le temps en risquant d’avoir de plus en plus de difficultés à fonctionner correctement.

Vous pouvez installer un plugin dédié à la gestion de la base de données comme WP-Optimize, Advanced Database Cleaner ou WP Rocket par exemple. Certaines d’entre elles sont gratuites, tandis que d’autres nécessitent un abonnement.

Changer d’hébergeur

L’une des causes les plus courantes de l’erreur 503 est la surcharge du serveur. Faute de ressources, il peut ne plus être assez puissant lors d’une augmentation du trafic ou du rythme de publications des contenus. Il est donc recommandé d’envisager de changer d’hébergeur, moyennant un tarif plus ou moins élevé. La mémoire et la bande passante seront ainsi augmentées pour mieux supporter les fortes affluences.

Que faire si le problème persiste ?

Malgré tous vos efforts, le problème n’est toujours pas résolu ? Rapprochez-vous de votre fournisseur d’hébergement pour obtenir de l’aide supplémentaire. Pour éviter tout désagrément de ce genre, il est vivement recommandé de sauvegarder régulièrement votre site afin d’avoir une protection.